Angelina, un RDV déclic pour assumer sa féminisation auprès de ses proches

maquillage homme

J’ai rencontré Angelina qui a fait 10 heures de route pour arriver jusqu’à moi. J’ai découvert une personne à la timidité touchante. Notre RDV a sonné comme une révélation en elle. J’en suis ravie. Voici son récit.

Angelina, peux-tu te présenter ?

Je suis Angelina, j’ai 22 ans, femme transgenre et célibataire sans enfant. Pour ma part, je n’ai pas l’intention d’en avoir car c’est pénible et ça pleure beaucoup 🤭. Je travaille dans le domaine de la sécurité privée.

Depuis combien de temps as-tu envie de te sentir plus femme ?

J’ai toujours su au fond de moi qui j’étais réellement… Depuis ma jeune enfance où j’aimais porter les robes et les collants de maman en cachette. Lorsque j’étais à l’école, je me demandais pourquoi les filles avaient le droit d’être habillées comme elles l’étaient, et moi non ? Quelle injustice ! Surtout à 6, 7 ans. Plus je grandissais, plus je savais qui je voulais être. Mais étant issu d’un milieu familial strict et fermé, j’ai rapidement compris qu’il fallait que j’entre dans la norme afin de ne pas devenir la brebis galeuse de la famille. Cependant, en murissant, je me rend compte que cette envie de féminisation est une envie permanente. Je souhaite à terme commencer une transition de « changement de sexe », hormonothérapie etc…

Pourquoi cette envie, qu’est ce que cela te procure ?

C’est indescriptible, c’est juste pour moi normal, je ne me pose pas la question de savoir le pourquoi du comment. Je suis une femme donc je m’habille comme telle. 

As-tu des craintes vis-à-vis de la société ?

J’ai malheureusement énormément de craintes vis à vis de ma famille très conservatrice. Mais cela fait 22 ans que je vis pour les beaux yeux d’une société, et maintenant je suis prête à tout au risque de perdre mon entourage. Ils diront peut-être que je suis égoïste mais au final qui sont vraiment les égoïstes dans cette affaire ?

Quelles sont les prochaines étapes dans ta féminisation ?

J’ai bien l’intention de devenir Angelina à 100%. Et pour cela, je prévois hormonothérapie, épilation laser… Commencer à appréhender chaque jour dans le corps d’une jeune femme transgenre en quête de beauté. Pour cela, je dois me perfectionner sur le maquillage avec l’aide de Jennifer. Jusqu’à mon premier rendez-vous avec elle, je n’avais jamais vu la vraie Angelina. Jennifer a tout changé. Elle est celle qui a crée le fameux déclic en moi, qui m’a donné envie d’affirmer et d’assumer ma féminité au point d’en parler à ma famille. Après la séance de maquillage, me voir féminine, me plaire ainsi a été le coup de pouce dont j’avais besoin. La Angelina d’aujourd’hui compte bien sûr évoluer et se transformer tel un phœnix qui renaît de ses cendres ! Je te dois énormément et ne te remercierais jamais assez pour ce que tu as fait ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *