Milena partage son histoire avec nous.

Lorsque j’ai rencontré Milena, ce qui m’a frappé c’est son regard, il était d’une transparence extrême, je l’ai trouvé incroyablement à l’aise dès les premiers instants, ce qui aide énormément à la réussite de notre séance…Personnellement, j’ai beaucoup apprécier son récit car elle est le bon exemple qui montre que tout peut être possible lorsqu’on le veut vraiment. La communication est le principal outil que l’on doit utiliser lorsque l’on des révélations à faire à ses proches et avec une bonne communication ça ne peut que réussir! Bonne lecture.

-Peux-tu te présenter ? âge, sexe, situation familiale, profession, ville.

Je suis un homme de 40 ans, je suis marié et Papa de deux filles de 6 et 8 ans, je suis Responsable logistique et j’habite un petit village de l’Oise.

– Depuis combien de temps as-tu envie de te sentir plus femme ?

J’ai toujours aimé me travestir, depuis mon enfance, j’ai eu des périodes où j’ai pu me travestir plus en moins. Mais j’ai toujours aimé cette sensation. Mais depuis deux ans j’ai envie de soigner mon apparence et être plus féminine quand je me travesti.

– Est-ce une envie ponctuelle, permanente ?

C’est un envie de plus en plus fréquente, si j’étais seule je céderai beaucoup plus souvent à mes envies, mais il y a la vie de famille et le travail. J’apprécie aussi la facilité de ma vie d’homme où les choses sont quand même sacrément plus simples. Alors quand je décide de me travestir j’aime le faire à fond et j’en  profite pleinement.

– Pourquoi cette envie, qu’est ce que cela te procure ?

C’est une sensation étrange mais si douce et agréable, j’ai l’impression de libérer la femme qui est enfouie en moi et qui a envie de s’épanouir. La féminité permet tellement de plaisirs : le maquillage, les chaussures, la lingerie, les vêtements, les accessoires, le parfum…je prends un intense plaisir à me préparer, m’épiler, me raser, me maquiller, mettre mes bas, m’habiller avec des vêtements sexy, me faire belle. J’ai d’autres passions mais me travestir est sans aucun doute la seule qui me fait vibrer si fort. C’est dur à expliquer mais je pense que je suis plus jolie et libérée quand je suis en femme que je ne peux l’être en homme.

– Quand as-tu décidé de passer à l’acte, soit de te travestir pour la première fois ? Pour quelle occasion ? Qu’as-tu ressenti ?

La première fois c’était en classe de neige, la maitresse avait parlé d’un soirée déguisée alors j’avais dit à ma Maman que je voulais me déguiser en fille. Mes copains trouvaient ça bizarre mais mes copines de classe m’ont maquillé et habillé avec un tel enthousiasme que j’ai passé un super moment. Elle m’ont fait touché du doigt une sensation si agréable, si enivrante, je pense que c’est à ce moment que j’ai gouté la féminité et que j’ai adoré son goût et son parfum. Plus tard, je me limitais à me travestir en cachette mais sans maquillage. Il y a quelques années, j’ai du partir en déplacement pour le boulot. J’avais anticipé et ajouté mes affaires de Milena dans mon sac de voyage, et je me suis lancée dans le maquillage.  J’ai fait des photos de moi dans ma chambre le soir. J’ai adoré le moment et le résultat, et ça a vraiment rallumé l’envie de me travestir plus souvent. J’ai donc refait des séances photos à la maison et j’y prend beaucoup de plaisir.

As-tu des craintes vis-à-vis de la société, ta famille etc… des appréhensions, une gêne quelconque ? 

Le regard des autres est un mur. Un jour mon épouse a découvert mes photos dans l’ordinateur, elle a été un peu choquée. Son esprit était chamboulé, elle confondait travesti avec homosexuel, elle m’a traité de travelo, elle ne comprenait pas l’intérêt, elle pensait que j’allais la quitter pour un homme. Cela a été dur à entendre. J’ai calmé le feu, mais je me suis dit que cela allait se compliquer sacrément et que je devrais à jamais faire ça seule en cachette et redoubler de discrétion. Pour lui ouvrir l’esprit, j’ai réservé une table au restaurant Acqua  e Farina qui a un concept le dimanche midi de Brunch and Queen. On brunch avec des produits de qualité et des drag Queen animent l’ambiance en danse et musique, dans une ambiance détendue, familiale, légère. On a passé un super moment. Mes filles ont adoré la Drag Queen Lolita Banana et ont peiné à croire que c’était en fait un Monsieur. Du coup, cela m’a permis de montrer cette ouverture d’esprit, ce goût de se travestir sans caricature vulgaire mais en faisant les choses avec élégance et soin. Ensuite, en discutant longuement, elle a fini par un peu mieux comprendre, et puis tolérer ce grain de folie, avec parcimonie. Toutefois je dois jauger quand c’est trop pour elle, je freine et je me travesti seule, dans les rares occasion qui me le permettent, mais quand cela se détend alors je m’autorise une fin de journée à la maison en Milena ; Même mes filles ont fini par prendre l’habitude de me voir me préparer dans la salle de bain et revenir dans le salon toute prête ; et souvent toutes trois me disent que je suis belle, surtout mes filles ! C’est même Milena qui leur a fait découvrir le maquillage, et elle partagent ma trousse à maquiller quand elles se maquillent certains week-end. Je profite tant qu’elles sont petites, elles n’ont pas encore de jugement, mais parfois je vois qu’elles cogitent et c’est alors culpabilisant de leur dire de garder ce secret et de n’en parler à personne, même au grands parents. J’en ai parlé dernièrement avec ma fille de 8 ans, elle me dit qu’elle trouve ça bien, alors pour l’instant je savoure. Je crains qu’avec l’adolescence cela change sa perception, mais je verrais d’ici là. Je vis donc cette passion comme avec du chocolat, j’ai la chance de pouvoir la pratiquer mais je ne dois pas en abuser devant mes filles et mon épouse pour ne pas perturber l’équilibre familial. 

– Quelles sont les prochaines étapes dans ta féminisation (s’il y en a à venir), ou des envies que tu n’as pas encore testé mais qui te plairaient ?

Mes envies sont de maitriser le maquillage. J’ai la chance d’avoir des super tenues, chaussures, lingerie, etc, mais le maquillage nécessite une maitrise que je n’ai pas. J’ai aussi envie de changer un peu les choses dans ma vie d’homme, bien que je reste en homme je change peu à peu de style et je porte des vêtements un peu plus mixte, parfois subtilement féminins mais qui se marient avec un allure d’homme. Ma lingerie du quotidien s’est garnie de dentelle, de fleurs, j’ai des dessous raffinés et cela plait aussi à mon épouse. Ainsi, épilée et rasée de près, en lingerie élégante au quotidien, j’ai un peu de Milena en moi, au moins dans mon intimité.

– Pourquoi avoir fait appel à moi, et qu’est-ce que je t’ai apporté dans cette étape de ta vie, si je t’ai apporté quelque chose ?

Je me suis adressé à toi car j’avais envie d’appendre à me maquiller. Le fait que tu sois aussi ouverte pour faire un après midi spécialement pour moi avec cours de maquillage, essayage de tenues et photos, c’était vraiment génial et je me suis sentie très détenue, tellement bien, je n’ai pas vu le temps passer. Au delà du cours du maquillage, c’était un moment de libération d’une part tellement enfermée en moi, et c’était tellement agréable. Je te remercie vraiment de m’avoir offert un tel moment, tu libères tellement de barrières, avec une telle légèreté, je me suis vraiment sentie une femme comme une autre qui a juste besoin d’un peu d’aide pour essayer d’être un peu plus jolie. Le fait que tu partages ce moment en lui apportant toute ta maitrise, tes idées, c’est vraiment un moment hyper agréable et tu m’as rendu fière de moi, je n’ai jamais été aussi belle. La qualité de tes photos sublime le moment et le le rend gravé pour toujours en me montrant à quel point une bonne préparation peut illuminer Milena.

En rentrant après la séance, mon épouse et mes filles ont été scotchées, leurs sourires et leurs compliments étaient très agréables à recevoir, comme une récompense de ne pas avoir renier ma nature. Le fait de me démaquiller et déshabiller à été un crève coeur, si triste que Milena s’éteigne, et le lendemain j’avais le coeur si lourd. Mais j’attends la prochaine occasion pour sentir à nouveau Milena vibrer dans mon corps. 
Milena

1 commentaire sur « Milena partage son histoire avec nous. »

  • Merci Milena d’avoir partager ta belle histoire avec nous, en toute transparence .
    Merci pour tout ce que tu as écris à mon sujet cela me touche.
    À très bientôt .
    Jennifer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *