Quand Esther prend rendez-vous pour « féminiser » Rebecca

Tout commence un samedi matin. Je reçois l’appel d’Esther. Elle me demande un rendez-vous de féminisation pour son mari. Je suis agréablement surprise par sa demande, certes assez rare MAIS pas exceptionnelle.

Esther souhaite venir l’après-midi même de son appel…

Femme en minijupe et bas et chemisier

Dans un agenda, habituellement très chargé, Esther a de la chance: je peux me rendre disponible.

Les séances de maquillage sont toutes l’occasion de belles rencontres, riches humainement, et empreintes de diversité.

Cette fois, je fais la connaissance d’un couple, adorable, qui me touche énormément.

Je vous invite à découvrir son témoignage et on se retrouve à la fin pour d’autres infos 😉

« Bonjour Rebecca, peux-tu te présenter ?…

« Tout d’abord, Bonjour ! Je suis effectivement Rebecca. J’ai 57 ans, je suis un homme hétérosexuel et marié ». Et j’ajoute que ma femme est au courant de mes envies et les soutient, elle m’aide beaucoup.

Ma profession est technicien logistique, je vis à Coulommiers en Seine et Marne.

– Depuis combien de temps as-tu envie de te sentir plus femme ?

Pour commencer, je ne saurais pas y répondre exactement. Simplement cette envie était présente depuis l’adolescence. Pendant ma période dans l’armée de l’Air comme officier l’envie s’est estompée. Lorsque je me suis marié pour la première fois, j’ai abandonné l’Armée et quand j’ai confié mes désirs à mon épouse, elle l’a accepté mais pour le pire des cas : étant elle bisexuelle.

Elle voulait m’habiller en prostituée et m’offrir à des hommes.

J’ai été terriblement choqué et et cela m’a traumatisé pendant de longues années or je suis hétérosexuel, et elle le savait. Pour la contenter, j’ai franchi une frontière que je n’aurais jamais dû traverser. Puis, pendant plus de 10 ans j’ai abandonné totalement cette pulsion.

Nous avons fini par divorcer et j’ai rencontré Esther, ma deuxième épouse.

Mes désirs de féminisation sont réapparus, et, pendant une crise de couple que nous avons eu, je lui ai avoué mes désirs. J’ai été très surpris qu’elle les comprenne dans tous les sens du terme. Depuis notre relation de couple est parfaite, elle m’aide à choisir des vêtements, prendre soin de mes mouvements féminins .

Elle m’ accompagne dans certaines sorties nocturnes très courtes et discrètes.

Par exemple faire le tour du pâté de maison, sortir en voiture, mais je n’ose pas encore sortir en journée. (ce qui va changer bientôt grâce à l’aide de Jennifer). Jennifer qui réellement m’a fait sentir « femme », en me procurant une assurance que je n’avais pas.

– Est-ce une envie ponctuelle, permanente ? 

C’est une envie ponctuelle. Je suis un homme et je me comporte toujours en tant que tel. J’en suis même fier. Normalement les weekends nous en profitons pour me féminiser. Au passage, je dois dire aussi que j’aime les détails comme mettre des sous-vêtements féminins, ils sont confortables. Sauf au travail, bien sûr.

– Pourquoi cette envie ?,et qu’est ce que cela te procure ?

C’est un sentiment et comme tel il est très difficile à expliquer, c’est comme vouloir expliquer l’amour, une chose impossible. Tout simplement, je me sens moi-même. Quand je suis Rebecca, j’agis et je me comporte comme une femme. Comme je l’ai dit au début, c’est un sentiment qui est à l’intérieur de moi et qui me rend heureux.

– Quand as-tu décidé de passer à l’acte, soit de te travestir pour la première fois ? Pour quelle occasion ? Qu’as-tu ressenti ?

Je ne vais pas redire ce qui m’est arrivé avec ma première épouse. Avec mon épouse actuelle, je suis passé à l’acte, à la maison, il y a deux ans, grâce à notre complicité de couple. Les sensations, comme les sentiments sont compliqués à expliquer. Je peux dire seulement que je me suis sentie comme la femme la plus heureuse au monde.

– As-tu des craintes vis-à-vis de la société, ta famille etc… des appréhensions, une gêne quelconque ?

A vrai dire, ce qu’en pense la société ou les autres m’est égal. Ce qui est m’importe dans la vie, c’est être soi-même et laisser les fantasmes et désirs sortir et devenir réalité avec la personne adéquate.

Bien entendu, j’en n’ai pas parlé à ma famille car ça ne les regarde pas, même si me féminiser n’est pas en soi un désir sexuel. Je veux simplement devenir femme pendant un laps de temps. Il ne me reste seulement qu’ à franchir cette fine ligne, pour sortir féminisée en journée, au centre commercial, aller diner au restaurant sans avoir peur des regards. Une peur qui disparaitra à court terme, grâce à l’aide de Jennifer ainsi que ma femme.

C’est aussi pour cela que nous souhaitons rencontrer d’autres couples semblables au nôtre, pour que cette peur disparaisse, et également pouvoir faire des sorties avec des sentiments égaux et de mêmes affinités.

– Quelles sont les prochaines étapes dans ta féminisation (s’il y en a à venir), ou des envies que tu n’as pas encore testées mais qui te plairaient ?

Devenir plus élégante, plus féminine, avoir de meilleurs vêtements qui me mettent en valeur. Me sentir réellement comme une femme qui peut sortir, se promener, etc.

– Et pourquoi avoir fait appel à moi ?

En vérité c’est mon épouse qui t’a trouvé sur Internet avec ton blog et c’est encore elle qui t’a appelée deux jours après pour prendre rendez-vous. Un rendez-vous qui fut merveilleux. Grâce à toi j’ai déjà beaucoup appris avec cette première visite.

– Qu’est-ce que je t’ai apporté dans cette étape de ta vie, si je t’ai apporté quelque chose ?

D’abord, que « plus » est de trop dans le maquillage. Habituellement ceux qui, comme nous, se féminisent, avons tendance à exagérer le maquillage. Même si le résultat peut paraitre satisfaisant, grâce à toi j’ai vu l’énorme différence entre l’avant. Une différence surtout sur ce qu’était un maquillage exagéré et un maquillage plus discret ,et, à ma grande surprise, absolument féminin.

Ensuite, tu m’as aidé aussi avec les perruques et les vêtements pour que je me sente réellement femme, même si je ne m’en suis rendue compte qu’en regardant les photos chez nous.

J’ai été très surpris par ton empathie et ton accueil chaleureux , qui ont fait que la nervosité initiale disparaisse.

– En conclusion, souhaites tu rajouter quelque chose ?

J’ajouterai que tu es une personne exceptionnelle et une grande professionnelle. Je reviendrai vers toi dans deux semaines afin de continuer mon apprentissage du maquillage, perfectionner la façon de s’habiller et suivre tes précieux conseils.

T’avoir rencontré m’a fait me sentir complète en tant que femme, gagner en assurance et a été définitivement un des plus beaux jours de ma vie.

Au final, maintenant, j’ai même mon propre compte Facebook en tant que Rebecca, une étape énorme. Je continuerai à franchir les étapes grâce à toi. Merci infiniment.

« Le mot de la fin »

par « jenniferperséverante.com »

 » Merci Rebecca ! . Après une très belle séance comme celle-ci, j’ai le plaisir de vous annoncer que nous aurons la joie de partager avec vous le témoignage d’Esther, la femme de Rebecca. Je n’en dis pas plus, et je vous donne rendez-vous très bientôt !  »

ps: en attendant on consulte l’album de Rebecca.

L’album photos de Rebecca

11 thoughts on “Quand Esther prend rendez-vous pour « féminiser » Rebecca

Laisser un commentaire