Lena, témoignage anonyme.

Lena était hésitante à venir me rencontrer, visiblement j’ai su la rassurer et ce fut un immense plaisir pour moi de l’aider dans sa démarche de féminisation. Je vous laisse découvrir son histoire.

Peux-tu te présenter ? âge, sexe, situation familiale, profession, ville.

Merci Jennifer de me donner l ‘occasion de m’exprimer , pour des raisons de confidentialité je me présente sous mon prénom féminin Léna , autrement j’ai 61 ans et je suis marié depuis 41 ans, avec laquelle j ai eu quatre enfants . Je suis établi dans les Ardennes avec une profession dans le milieu industriel .

Depuis combien de temps as-tu envie de te sentir plus femme ?

Mes envies de féminisation remontent à l’enfance à l’âge de 10 ans lorsque je passais mes vacances chez une cousine plus âgée que moi, j ‘y ai découvert pour la première fois les effets féminins tel que la lingerie et l’envie irrésistible d’être dans la peau de l’autre sexe. Ensuite cette envie ne m’a plus jamais quitté; mais il fallu que je vive avec ce fardeau enfoui au plus profond de moi ( imaginer il y a 50 ans avouer une chose pareil, c ‘est déjà difficile aujourd’hui ).

– Est-ce une envie ponctuelle, permanente ? 

En fait ce n ‘est pas une envie permanente , mais ponctuelle , je vie très bien mon coté masculin, mais j’ai besoin de ce côté féminin qui m’apaise .Durant mon adolescence , je m’habillais avec les affaires de ma mère pour étudier quand j ‘étais seule à la maison, ces moments étaient des moments de plénitude de détente , en fait , j étudiais avec plaisir , mais toujours avec l’angoisse d ‘être découverte. 

Puis je me suis marié et là on se dit , je fais le vide, je suis heureux , je suis marié et le premier enfant arrive , mais non inexorablement , il y a toujours cette petite voix intérieur qui vous rappel , ce que vous êtes , et après 8 ans d’abstinence , je me féminise de nouveau et les mêmes sensations de sérénités reviennent et avec des angoisses de se faire surprendre, plus fortes qu’auparavant car  je suis bien établi et la peur de l’incompréhension de l’entourage est plus forte …et tant pis je vivrai en cachette, donc pendant 30 ans je vie ma féminité en cachette et de façon sporadique et incomplète ma féminité.  

– Pourquoi cette envie, qu’est ce que cela te procure ?

Jennifer , je pense qu’il n y a pas d’explication sur cette envie , je pense que je suis né avec comme on nait avec des yeux marron ou bleu , je n’ai personnellement pas d’explication , mes frères et moi avons été élevés de la même manière . Aujourd’hui, je suis proche de la fin de ma vie et je pense qu’il faut que je vive ces deux facettes de ma personnalité, avec le plus possible de sincérité et réalité pour me sentir en pleine harmonie avec moi. J’ai fait un premier pas avec toi , je ne sais pas si c’est le plus dur, mais il y en aura d ‘autres a passer qui m ‘apporteront beaucoup de bonheur, à moi de me laisser aller.

– Quand as-tu décidé de passer à l’acte, soit de te travestir pour la première fois ? Pour quelle occasion ? Qu’as-tu ressenti ?

En fait la première féminisation complète a eu lieu la semaine dernière , jamais je ne m’étais maquillée, jamais je n’avais mis de chevelure . C ‘est pour moi la première fois que j’ai vue qui je pouvais être et quel bonheur quand je me suis vue dans le miroir ! J’étais bluffé… une femme était en train de naitre; bien sûr mes comportements , mes gestes, ma tenue, sont très loin de ceux d’une femme, mais je pense qu’avec beaucoup d’investissement personnel et efforts physiques, cela devrait s’adoucir et me rendre plus féminine pendant ces périodes. 

– As-tu des craintes vis-à-vis de la société, ta famille etc… des appréhensions, une gêne quelconque ?

Oui , et 3 fois oui , même si les mentalités ont changées depuis 50 ans il est pour moi impossible de faire autrement qu’aujourd’hui l’ hypocrisie des gens , le rejet , le mélange de tous sexes et état d’être, sont pour moi un frein. Le milieu rural dans lequel je vis n’est certainement pas prêt, peu de gens  aujourd’hui peuvent s’imaginer qu’il y a un être humain derrière c’est état d’être.

– Quelles sont les prochaines étapes dans ta féminisation (s’il y en a à venir), ou des envies que tu n’as pas encore testé mais qui te plairaient ?

Les prochaines étapes de ma féminisation se passeront chez Jennifer , c ‘est là ou j ai trouvé ce havre de paix de compréhension , de non jugement et de progression . Ma féminisation ne sera jamais complète et permanente , puisque j’ai décidé de vivre mes deux vies sans révéler à personne ma situation ( peut-être à mon épouse , mais je ne sais comment pour l ‘instant); Donc me procurer mes propres vêtements, mettre du vernis pour parfaire ma personne, acheter quelques bijoux , faire quelques sorties accompagnées me paraissent être les prochaines étapes et pourquoi pas faire mes achats directement chez les commerçants.

– Pourquoi avoir fait appel à moi, et qu’est-ce que je t’ai apporté dans cette étape de ta vie, si je t’ai apporté quelquechose?

En fait, mon choix a été très simple quand je suis entrée sur ton site, j’ai vu qu’il y avait une rubrique pour aide aux transgenres , là je me suis dis que tu mettais toutes les personnes au même niveau et que tu ne faisais pas de différence donc après je me suis bien sûr mis en relation avec toi par sms et là tu as su trouver les mots justes et la patience de me décider pour franchir le premier pas . Pendant notre première rencontre , je n’arrivais pas à m’exprimer, mais là encore avec ta douceur, ta patience , ton naturel , ton empathie ont su me libérer de ce stress , et après quelques essais de tenues , tu as su trouver ce qu’il me fallait . On était même à un cheveu de sortir en extérieur…Donc oui je reviendrais car tu m’as montré que j’étais pas ridicule tout en me faisant passer les points ou je devais faire un effort avec une diplomatie et une gentillesse inégalable. Léna. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *