Le témoignage de Gwennaelle.

Je me suis déplacée directement chez Gwennaelle pour une superbe séance maquillage et surtout photos, j’ai découvert qu’elle avait des tenues plus sympas les unes que les autres, j’ai passé un agréable moment a ses côtés; je vous laisse découvrir son histoire…

Peux-tu te présenter ? âge, sexe, situation familiale, profession, ville.

Je suis gwen, célibataire, je travaille dans l’informatique sur Paris, j’habite dans le Val de Marne.

Depuis combien de temps as-tu envie de te sentir plus femme ?

J’ai commencé à en prendre conscience quand je faisais mes études. J’avais acheté des vêtements féminins sans vraiment réaliser pourquoi je le faisais ! Au fur et à mesure cette envie s’est développée et j’en ai donc pris pleinement conscience.

Est-ce une envie ponctuelle, permanente ?

C’est variable, suivant le moment c’est ma part masculine ou féminine qui prédomine. Depuis quelques mois (c’est à dire depuis le confinement), je ressens plus souvent le besoin d’exprimer ma part féminine. C’est d’ailleurs cette année que je me suis vraiment mise au maquillage (ce qui me plait bien).

Pourquoi cette envie, qu’est ce que cela te procure ?

En fait, cela me fait du bien de pouvoir exprimer cette part de moi-même. Je m’en suis rendue compte quand j’ai commencé une psychanalyse car j’étais déprimée.
Par ailleurs, j’ai le sentiment de pouvoir être plus connectée aux autres et à mes émotions depuis que je le fais.

Quand as-tu décidé de passer à l’acte, soit de te travestir pour la première fois ? Pour quelle occasion ? Qu’as-tu ressenti ?

La première fois que j’ai porté un vêtement féminin c’était juste une nuisette ; la première fois où j’étais complétement travestie, c’était plusieurs années après.
A la fois je ressentais un vrai contentement, mais aussi des sentiments conflictuels et une certaine confusion par rapport à mon identité et à mon travestissement.

As-tu des craintes vis-à-vis de la société, ta famille etc… des appréhensions, une gêne quelconque ?

  • Oui, c’est le cas, déjà par rapport à moi-même, l’acceptation de ma part féminine n’est pas si évidente. Par rapport aux autres, je me dis que mon travestissement peut gêner ou choquer certaines personnes, ou que cela pourrait peiner ma famille. Du coup, je suis rarement sortie féminisée par exemple.

Quelles sont les prochaines étapes dans ta féminisation (s’il y en a à venir), ou des envies que tu n’as pas encore testé mais qui te plairaient ?

Oui, il y a plusieurs choses que j’ai en tête.
Je pense faire des séances d’épilation laser pour réduire la pilosité du visage (il faut attendre quelques mois après s’être exposée au soleil, je le ferais donc à partir d’octobre).
Je vais continuer à m’entrainer à me maquiller ; en ce moment, je me maquille en général une fois par semaine. Il faut que je progresse en particulier pour faire le eye liner et aussi poser les faux cils, pour l’instant je n’ai pas réussi à le faire seule.
J’aurais bien envie de sortir en soirée maquillée et habillée en femme, pour l’instant je ne l’ai pas fait et je n’ose pas. Idéalement , ce serait avec une superbe robe de soirée, mais il faut aussi que je trouve la robe qui va bien !

Pourquoi avoir fait appel à moi, et qu’est-ce que je t’ai apporté dans cette étape de ta vie, si je t’ai apporté quelquechose ?

C’est la première fois que je fais une séance photo, c’était très agréable de partager ce moment ensemble et cela me permet aussi d’avancer d’un point de vue « développement personnel » !
Je trouve par ailleurs que tu as un goût vraiment très sûr, aussi bien pour le maquillage que pour associer les vêtements, et également pour prendre les photos. Merci beaucoup !

5 commentaires sur « Le témoignage de Gwennaelle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *