Le témoignage de la charmante Lisa.

Voici le témoignage de la jolie lisa, qui m’a fait un super accueil chez elle, j’ai été ravie de notre journée, et nous étions toutes les deux très contente du résultat .

– Peux-tu te présenter ? âge, sexe, situation familiale, profession, ville.

J’ai 35 ans. Je suis marié et papa d’un petit garçon que j’aime plus que tout et nous habitons dans le Val d’Oise. Et vous pouvez m’appeler Lisa !

– Depuis combien de temps as-tu envie de te sentir plus femme ?

C’est chez moi quelque chose de très progressif et par vague. A chaque nouvelle étape, j’ai envie de me sentir un peu plus femme.ça a commencé pendant l’adolescence je pense… Je me souviens d’un rêve/fantasme (je ne dormais pas donc je ne sais pas comment le décrire) à l’arrière de la voiture sur la route des vacances vers mes 12/13 ans où je m’imaginais être une belle blonde avec des jolies formes et des lèvres rouges et pulpeuses… J’avais été terriblement excitée à cette pensée sans me poser de question sur le fait de vouloir être un homme ou une femme à l’époque.

– Est-ce une envie ponctuelle, permanente ? 

Même si c’est une envie ponctuelle, elle reste très présente et je ne peux pas l’assouvir à chaque fois !Je ne souhaite pas devenir une femme au quotidien mais à chaque fois que j’ai envie, je souhaite être la plus crédible possible pour pouvoir sortir sans attirer l’attention.

Je suis très heureux au quotidien en homme, et comme j’ai pu le lire dans d’autres témoignages, par moment je m’interroge sur pourquoi cette envie d’être une femme, je me dis que ça n’a pas de sens et si je ne vais pas jusqu’à me débarasser de mes affaires, je les mets de côté… puis ça revient avec des périodes où j’ai besoin tous les jours de porter au moins un élément féminin (souvent de la lingerie pour rester discrète !)

– Pourquoi cette envie, qu’est ce que cela te procure ?

Difficile de décrire pourquoi cette envie… mais cela me procure à la fois de l’excitation, du plaisir et de me sentir complète… de pouvoir être quelqu’un d’autre et ainsi de pouvoir assouvir tous mes penchants !

– Quand as-tu décidé de passer à l’acte, soit de te travestir pour la première fois ? Pour quelle occasion ? Qu’as-tu ressenti ?

La première fois a dû être vers mes 14/15 ans je pense avec des petites culottes… J’étais très excitée par ça… et bien sûr j’avais peur d’être surprise (c’est arrivé mais je ne me souviens plus de la réaction de ma mère… ça a été vite passé sous silence !). Les vêtements et le maquillage sont venus bien plus tard. En effet c’est assez récent pour moi. Ma première sortie en tant que Lisa a été très excitante et très stressante. Et si quelqu’un me reconnaissait ? Et si on m’agresse ? Et si, et si…

– As-tu des craintes vis-à-vis de la société, ta famille etc… des appréhensions, une gêne quelconque ?

Bien entendu… Comme je l’ai dis plus tôt, j’ai toujours peur de me faire reconnaître par des proches et surtout pour les rumeurs que cela pourraient engendrer et qui pourraient arriver aux oreilles de personnes avec qui je n’ai pas envie de partager ce côté là de ma vie. Ma femme est au courant d’un certains nombre de chose mais ne souhaite pas me voir en femme, elle tolère que je porte de la lingerie devant elle même si elle n’apprécie pas ce que je peux comprendre… Elle ne cherche pas à me freiner ni à m’encourager, elle préfère « ne pas savoir ».

Je ne souhaite pas que mes parents ou le reste de ma famille ne sachent, ils ne comprendraient pas je pense et je ne veux pas les blesser.

Et puis il y a bien sûr, toujours, la peur du regard des autres, et pourtant je n’ai jamais eu de mauvaises expériences que ce soit en homme et demandant à essayer des vêtements ou de la lingerie, ou en femme quelque soit les conditions. Peut-être ont-ils rigolé après mon départ mais jamais devant moi. Les gens seraient-ils plus bienveillants qu’on ne le pense, ou ont-ils déjà pensé faire la même chose et se rendent compte de la dose de courage nécessaire pour assumer sortir; car même si au premier abord ils peuvent m’appeler « madame » (que c’est gratifiant !), ils ne peuvent pas être dupes après m’avoir entendu parler !

Je suis quelqu’un de timide mais j’aime également le côté « provocateur » tout en ne voulant pas être pointée du doigt (ça fait beaucoup de contradictions ça !). En sortant de mon rendez-vous avec Jennifer, j’ai enfilé une des tenues que nous avions achetée ensemble lors de notre après-midi de shopping et j’ai été dans une boutique où je connais les vendeuses (stress, vont-elles me reconnaître ? si oui, comment ça va se passer ? Pourquoi prendre ce risque, c’est trop bête ?), j’entre, l’une des deux me dit bonjour madame (grand plaisir), l’autre me reconnaît et vient tout de suite me parler en me disant qu’elle me trouve très belle et qu’elle adore mon style (grand soulagement, grand bonheur) donc beaucoup d’appréhensions pour rien !

– Quelles sont les prochaines étapes dans ta féminisation (s’il y en a à venir), ou des envies que tu n’as pas encore testé mais qui te plairaient ?

Les prochaines étapes consistent à me maquiller bien mieux que ce que je faisais jusque là (Merci Jennifer pour tous les conseils et les produits !) et surtout éliminer la pilosité de mon corps (j’ai pu faire le torse et le ventre une fois, les jambes une autre fois, mais comme cela ne plait pas à ma femme j’évite, mais il est certain que je craquerai un jour pour voir à quel point la féminité pourra ressortir de ce corps sans poils !)

– Pourquoi avoir fait appel à moi, et qu’est-ce que je t’ai apporté dans cette étape de ta vie, si je t’ai apporté quelquechose ?

J’ai fait appel à toi, Jennifer, pour plusieurs raisons. La première, avoir des conseils en maquillage (technique et couleur) -> au top ! Je sens que je vais bien m’améliorer grâce à toi et pourtant c’était pas gagné avec mes deux mains gauches ! La seconde, pour oser rester plus que 10 minutes dans un magasin à ne pas savoir quelle tenue acheter, oser l’essayer sans avoir peur du regard des gens et avoir des conseils sur ce qui me convient comme style -> là encore mission accomplie, je repars avec 3 tenues essayées en cabine, qui me vont bien et qui cachent mes défauts (vivement de pouvoir éliminer certains poils pour essayer d’autres choses !) La dernière, pour être rassurée sur la crédibilité que je peux avoir en femme -> mission accomplie, la transformation est réussie (surtout avec cette nouvelle perruque blonde) et je crois qu’on m’a dit « madame » partout où nous sommes allées ! Merci beaucoup Jennifer pour tout ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *