La transition de Sandra en femme

Photo couverture article de Sandra FTM Article de blog parcours de transition

Au mois de novembre, la mystérieuse « Lady in red » se dévoilait à vous sur mon blog. Aujourd’hui notre « Lady in red » suit actuellement un parcours de transition, pour devenir pleinement.. Sandra.

J’ai l’occasion d’accompagner Sandra dans son parcours de transition comme vous pouvez vous en doutez sur la partie du maquillage.

Au cours des séances, je l’ai vu se transformer, prendre confiance.

Elle partage aujourd’hui avec nous son témoignage et des photos pleines d’émotions, de simplicité, mais surtout radieuses comme la femme qu’elle devient pleinement.

« désir de féminité »

  • Peux-tu te présenter ? âge, genre, situation familiale, profession, ville.

Je me considère comme transgenre. La définition du Robert est la suivante : personne dont le genre ne correspond pas à celui qui lui a été assigné à la naissance.
Je suis mariée et j’ai 2 beaux enfants qui ont quitté le nid depuis déjà quelque temps. Lorsque je me suis mariée, j’étais tellement amoureuse de ma femme que j’ai jeté toutes mes affaires féminines .
Je pensais sincèrement et naïvement que mon amour pour elle me permettrait d’abandonner définitivement ma féminité.
Ce fut une réalité les 3, 4 premières années, mais ensuite, mon désir de féminité est revenu, encore, et plus fort qu’avant.
J’ai racheté des vêtements féminins et du maquillage. Je m’habillais en fille en cachette de ma femme et de tout le monde. C’était une immense frustration.
J’ai alors côtoyé le monde des travestis pour pouvoir vivre au féminin :
j’ai fréquenté quelques établissements orientés T.


« Ma femme a trouvé mes affaires féminines cachées et me l’a dit… »


Je me demande toujours aujourd’hui si inconsciemment je ne souhaitais pas qu’elle les trouve.
Ça lui a fait l’effet d’une bombe car je ne lui avais rien dit concernant ma féminité .


Elle en a énormément souffert et je le regrette vivement. Cela a été une immense déception pour elle.
Avec le recul, je comprend son appréhension de se retrouver avec quelqu’un qui ne correspondait plus à son choix.
Si je me mettais à sa place, je n’aurais pas apprécié que la femme, que j’ai épousée, se transforme en garçon.
Nous avons vécu une période difficile pour notre couple à ce moment.
J’ai laissé passer l’orage pendant quelque temps pour la préserver ,et pour qu’elle s’habitue à cette situation. Par la suite, je lui ai montré des photos de moi en fille.
J’ai ensuite voulu avancer davantage dans mon parcours féminin : j’ai décidé de prendre des hormones en étant suivie médicalement.
Je n’en avais pas parlé à ma femme car je connaissais d’avance sa réponse qui aurait été négative.
J’étais consciente que je serais obligée de switcher entre apparence masculine et féminine et qu’une poitrine devrait compliquer ma vie, mais, le désir de davantage de féminité et d’avoir des seins était le plus fort.


« C’est parfois compliqué de passer du mode féminin au masculin ».


L’inverse est plus facile !


Je suis encore malheureusement obligée de vivre en garçon dans mon milieu professionnel et pour une grande partie de ma famille.
Aujourd’hui, je crois pouvoir affirmer que nous avons trouvé un mode de vie qui nous satisfait toutes les deux.Ma femme est donc aujourd’hui au courant de toute ma féminité.

Cela comprend mes sorties en fille:
-Elle m’aide beaucoup dans mes choix vestimentaires et maquillage.
-Elle m’accompagne chez les commerçants lors de mes achats.
-Elle m’a donné quelques robes ou autres vêtements et produits de maquillage.
-Elle me conseille également parfois sur mon maquillage et sur mes choix vestimentaires.
-Elle me fait parfois des petits cadeaux d’accessoires féminins qu’elle a acheté.
-Elle m’a même entièrement maquillée.

Bref, je peux dire aujourd’hui qu’elle est formidable de , par son soutien et son aide.
Elle m’étonne parfois par les idées qu’elle me soumet, et qui ont pour effet de me pousser vers davantage de féminité.


Nous avons une belle complicité qui, curieusement , nous a rapprochées.
Nous parlons librement de sujets touchant à la féminité parfois délicats et nous en plaisantons 😉.

« un profond besoin de féminité »

  • Depuis combien de temps as-tu envie de te sentir plus femme ?

J’ai éprouvé un profond besoin de féminité qui remonte peu avant mon adolescence. Je mettais des jupes et des sous-vêtements féminins (culottes, collants, et parfois d’autres choses plus affriolantes ) appartenant à une cousine.

  • Est-ce une envie ponctuelle, permanente ?

Dans mon cas, c’est une envie permanente pour ne pas dire obsédante. Je ne voudrais pas faire l’apologie des traitements hormonaux car ils ne présentent pas que des avantages , cependant lorsque le traitement est bien adapté et surtout sous surveillance médicale, il me procure un bien-être physique et mental.


J’ai démarré mon traitement hormonal depuis quelques années et je ne regrette qu’une seule chose : c’est de ne pas l’avoir fait avant.
Je me sens plus féminine dans ma tête et dans mon corps. J’ai vu apparaître à mon grand bonheur mes seins petit à petit.
J’ai éprouvé une joie immense lors de l’achat de mon premier soutien-gorge adapté à ma nouvelle (petite) poitrine.
Au chapitre des inconvénients, il m’est de plus en plus difficile de cacher celle-ci lors de sorties en garçon.
Cela nécessite des vêtements amples qui ne sont pas compatibles avec les températures de l’été.

  • Pourquoi cette envie, qu’est ce que cela te procure ?

Ma féminité me procure une immense satisfaction et j’en suis aujourd’hui addict .
Je me supporte de moins en moins physiquement en garçon.
Et je souhaiterais que cette partie de ma vie diminue pour finir par disparaître totalement.

As-tu des craintes vis-à-vis de la société, ta famille etc… des appréhensions, une gêne quelconque ?

J’ai bien entendu des craintes vis à vis de la société: dans mon milieu professionnel d’une part, également celui d’une partie de ma famille qui me conduisent à réfréner toute féminité lorsque je les côtoie et enfin d’éventuelles mauvaises rencontres toujours possibles lors de mes sorties.

« Quelles sont les prochaines étapes dans ta féminisation (s’il y en a à venir), ou des envies que tu n’as pas encore testées mais qui te plairaient ? ».

Pour l’instant je n’envisage pas d’aller plus loin dans ma féminité. Mais je n’exclus pas de changer d’avis sur une éventuelle petite intervention de chirurgie esthétique.

En fait, je souhaiterais simplement que mon côté masculin disparaisse totalement au profit du côté féminin.

« tu me considères comme une fille »

  • Pourquoi avoir fait appel à moi, et qu’est-ce que je t’ai apporté dans cette étape de ta vie, si je t’ai apporté quelque chose ?

J’ai fait appel à toi après qu’une de mes amies m’ait vantée les mérites de tes compétences et de ton professionnalisme.
Tu sais nous mettre à l’aise dès le début, ce qui n’est pas toujours évident.
Tu es une magicienne qui fait des miracles et tu nous rends plus belles, plus « sexy » et plus féminines.
Tu nous permets également de flatter notre côté narcissique 😉.
Quel bonheur d’être chez toi et de voir que tu me considères comme une fille.

Je te suis reconnaissante d’avoir accepté un rendez vous maquillage avec moi à un moment qui était très compliqué pour toi.

 » je me sens plus belle et plus féminine. »

Cerise sur le gâteau : tu sais également nous guider pour les poses à adopter sur les photos que tu prends.
Je sors souvent voir des amies en partant de chez toi car je me sens plus belle, et, plus féminine.
Il faut savoir que je suis très timide.
Je n’osais pas trop sortir en fille car je n’étais pas sûre de moi à juste raison car mes débuts étaient difficiles.
Aujourd’hui, j’ai l’impression d’être plus forte et plus sûre de ma féminité et de mon passing.
Aussi je sors plus facilement en fille que par le passé.

« je n’abuse pas du mode féminin à la maison « 

-Quelle anecdote peux tu nous raconter suite à cette séance ? où comment te sentais tu après cette séance ? Qu’as tu fait tout de suite après notre rencontre ?

Après une de mes premières séances chez toi, j’ai éprouvé un immense bonheur de rentrer chez moi en fille et me présenter pour la première fois ainsi devant ma femme. Je ne l’avais pas prévenue.
Elle ne m’avait jamais vue en réel en fille et elle a été très surprise du résultat et m’a trouvée très jolie.
(Je lui avais déjà montré des photos de moi en fille ).J’ai ensuite passé le reste de la journée en fille avec elle.
Elle était un peu gênée au début mais elle s’est habituée.
Néanmoins, je n’abuse pas du mode féminin à la maison car je ne voudrais pas que ma femme arrive à saturation.
Nous avons trouvé un mode de vie chacune qui nous permet de vivre nos passions communes ou pas, nos intérêts familiaux en toute indépendance après concertation et pour ma part mes sorties féminines.
Ma femme ne m’accompagne jamais lors de celles-ci car ce n’est pas la vie qu’elle envisageait avec moi.

« inciter à se confier à leur femme »

Voilà j’espère que mon récit n’aura pas été trop long, qu’il intéressera certaines d’entre vous et pourra peut être inciter celles qui sont attirées par la féminité, sans pour autant oser franchir le pas, à avancer.


Peut-être que mon récit permettra à certaines d’entre nous de les inciter à se confier à leur femme et ainsi de s’épanouir.


C’est à mon sens le seul moyen d’avancer réellement dans la féminité si on souhaite rester en couple : il n’est pas possible d’avancer rapidement sans leur aide et leur complicité.
Les femmes sont souvent formidables après avoir passé le choc (violent) et la déception.

« La vie est magnifique au féminin 😂 ».

Le mot de la fin

par Jennifer

 » Merci Sandra ! » . Sandra nous partage son expérience de son traitement hormonal et les implications que la prise d’hormones comporte.

Sur ce domaine, je ne peux que vous recommander, si vous souhaitez en savoir davantage, de vous rapprocher des associations dont la transidentité est leur domaine ( par exemple Acceptess-T association agrée par l’agence régional de santé Ile de France) et, bien entendu auprès du corps médical compétent.

Enfin, si le sujet de la transition, ou plus largement celui de la transidentité vous intéresse, je peux vous recommander les informations disponibles auprès de WIKI Trans . Le site propose de nombreuses ressources pour les personnes trans en questionnement ou en transition, leurs proches et leurs alliés

  • Sandra femme transgenre adossée à un mur , sur le pas de porte d une habitation
  • Sandra belle femme trans au sourire éclatant
  • Sandra femme transgenre
  • Shooting photo par Jennifer de Sandra devant un mirroir
  • Femme transgenre assise debout sur un tabouret en robe rose
  • Sandra femme transgenre MTF
  • Femme souriante en nuisette et porte jarretelle
  • Femme transgenre allongée sur une table en bois pour une pose lascive
  • Femme transgenre en nuisette rose et jolies chaussures avec porte jarretelle noire
  • Sandra , jolie femme transgenre souriante en porte jarretelle pose sur un tapis
  • Belle Femme transgenre en nuisette rose et bas noire
  • Pose d une femme transgenre assise sur un tabouret
  • Femme transgenre en nuisette rose et jolies chaussures avec porte jarretelle noire

4 thoughts on “La transition de Sandra en femme

Laisser un commentaire